Brommat (Aveyron) : Un incendie qui est tout sauf anodin

La Dépêche du Midi / vendredi 29 janvier 2016

Brommat3Un incendie s’est déclaré dimanche soir, peu après 23 h, dans un transformateur électrique situé à Brommat, au lieu-dit Rueyres. L’installation, gérée par RTE (Réseau de Transport d’Électricité), affiche une puissance de 400 000 volts. Une trentaine de sapeurs pompiers du Nord-Aveyron, de Rodez et Millau ont été engagés au début de l’intervention. À 10 h, lundi matin, ils n’étaient plus qu’une dizaine sur place, dans le cadre d’opérations de surveillance. Les flammes ont tout ravagé.

«Nos postes sont construits pour minimiser les conséquences de ce genre de sinistres, a expliqué Frédéric Lefebvre, cadre de permanence chez RTE hier. Nous les protégeons avec des murs pare-feu et installons une fosse dont le but est de récupérer l’huile qui sert à isoler et refroidir le transformateur. Celui de Rueyres, qui fait le lien entre les courants 400 000 et 250 000 volts, est hors d’état de fonctionner mais aucun impact n’a été à déplorer auprès des clients, qui n’ont pas connu la moindre coupure de courant. Nous attendons désormais que tout soit froid pour mesurer plus précisément l’ampleur des dégâts, car il se peut que des armoires électriques situées à proximité aient été endommagées. On parle d’une somme de plusieurs millions d’euros pour une installation de ce type. Cet incendie est tout sauf anodin et nous allons tout mettre en œuvre pour déterminer son origine et ainsi éviter que cela puisse se produire dans des équipements analogues.»

Brommat

This entry was posted in Antitech and tagged , , . Bookmark the permalink.