Mesnil-Amelot : Il est parti l’avion connard ?

Le Parisien / lundi 14 décembre 2015

Alors que le centre de rétention administrative du Mesnil-Amelot était privé depuis le milieu de la nuit d’eau et d’électricité, les policiers qui administrent le centre ont également eu à composer avec un homme de 34 ans, arrivé le 11 décembre, et qui est resté perché sur le toit pendant plusieurs heures. Son expulsion vers l’Algérie était prévue pour lundi. Aidé par deux autres retenus, il s’est alors hissé sur le toit, où il est resté perché jusqu’à ce qu’il obtienne l’assurance que l’avion qui devait le reconduire à la frontière avait déjà décollé… Pour éviter de futurs troubles, la direction a décidé d’envoyer ce dernier au centre de rétention de Plaisir (Yvelines) tandis que l’un de ceux qui l’ont aidé à grimper sur le toit, avec qui la direction avait déjà eu des difficultés, a été envoyé au centre de rétention de Palaiseau (Essonne).

This entry was posted in Contre les frontières and tagged , , . Bookmark the permalink.