Nîmes : Feu sur la prison

Le Parisien / vendredi 20 mars 2015

Pour une raison qui reste encore mystérieuse, la maison d’arrêt de Nîmes (Gard) a été visée jeudi soir par une dizaine de tirs. Selon le Midi Libre qui révèle l’information, une voiture de couleur blanche s’est garée vers 19 h 30 près de la prison et un individu a ouvert le feu sur la façade et les vitres de l’établissement.

Un important dispositif de recherches a été mis en place mais l’auteur des coups de feu n’a pas été localisé, selon le quotidien régional. Le tireur a utilisé une arme automatique de type kalachnikov, les balles atteignant le mur et des vitres de l’établissement, indique la procureure Laure Beccuau. Dix étuis de cartouches de calibre 7,62 ont été retrouvés aux abords de la maison d’arrêt après cette rafale qui constitue une première à Nîmes. L’endroit visé, notamment celui où une des balles a transpercé deux vitres, était vide au moment des coups de feu.

Une enquête pour «violence volontaire avec arme», «destruction d’un bien destiné à l’utilité public», «détention d’arme» et «association de malfaiteurs» a été ouverte et confiée conjointement aux policiers de la Sûreté départementale et de l’antenne de Nîmes de la PJ de Montpellier, précise la procureure.

Vendredi, des études balistiques étaient en cours pour déterminer la nature exacte de l’arme, tandis que les policiers étudiaient la vidéo surveillance de la ville, précise Laure Beccuau.

This entry was posted in Anticarcéral and tagged , . Bookmark the permalink.