Ain et Barbizon (Seine-et-Marne) : Miracle, les ciboires s’envolent !

Site du diocèse de Belley-Ars / moitié février 2015

Vendredi 6 février 2015, les paroissiens de Neuville-les-Dames, dans le groupement paroissial de Châtillon-sur-Chalaronne, ont découvert que le tabernacle de l’église Saint-Maurice avait été fracturé, et que le ciboire (coupe qui contient les hosties) qu’il contenait avait été dérobé. Le même soir, les paroissiens d’Ambronay ont remarqué eux aussi le vol d’un ciboire à l’église Notre-Dame.

Samedi 7 février, à Vonnas a été constaté le vol de deux ciboires de l’église Saint-Martin. Dimanche 8 février, à Jujurieux (groupement paroissial de Pont-d’Ain), les fidèles ont découvert qu’un autre ciboire avait été dérobé dans l’église Saint-Etienne.  Dans ces quatre cas, les hosties consacrées n’ont pas été dérobées, mais abandonnées sur place.  Enfin, le samedi 7 février, le curé de Montluel a découvert que le ciboire et les hosties de la collégiale Notre-Dame-des-Marais avaient été volés.

Ce vol intervient après une série d’autres vols, de profanations et de dégradations qui ont eu lieu au cours des derniers mois dans les églises du diocèse : vols d’objets et de statue dans l’église de Seyssel en octobre 2014 ; vol des ciboires et des hosties consacrées dans les églises de Saint-Jean-de-Niost et de Sainte-Julie en octobre 2014, et de Saint-Etienne-du-Bois en novembre 2014 ; dégradations à Saint-Maurice-de-Beynost le 11 janvier 2015. […]

L’Église catholique dans les Pays de l’Ain déplore que des objets sacrés, comme des ciboires ou des tabernacles, soient volés ou dégradés. […] Mais les catholiques sont surtout profondément choqués par le vol des hosties consacrées. Ces hosties, consacrées par les prêtres au cours de la messe, sont pour eux le Corps du Christ, la présence réelle de Jésus. Ce vol est donc pour les communautés chrétiennes une profanation d’une extrême gravité. Quelles que soient les intentions des auteurs de ces actes, rien de plus offensant ne peut être commis contre Dieu, contre la foi chrétienne et contre la communauté catholique. [bon à savoir!]

 

la république77 / mercredi 11 février 2015

La chapelle de Barbizon a été profanée par un ou plusieurs inconnus qui à défaut de commettre des vols, se sont livrés à différentes dégradations. Un acte inquiétant pour les fidèles qui craignent une stigmatisation religieuse. […] Il faut vite se rendre à l’évidence, l’église a été « visitée », les deux ciboires, ainsi que des hosties, ont été retrouvés dans l’allée derrière la chapelle mais rien n’a été volé. […]  pour l’homme d’église, il est clair qu’il s’agit d’un acte de christianophobie. «  Ce n’est ni plus ni moins qu’une profanation afin de dégrader un lieu saint. Il y a certains signes, sur lesquels je dois rester discret, qui nous orientent vers une attaque ciblée envers l’église. Quoi qu’il en soit, l’enquête prend en compte aussi cette hypothèse ».

This entry was posted in Anticlérical and tagged , , , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.