Arnouville/Garges (Val d’Oise) : Encore des caillassages de bus

leparisien / dimanche 9 novembre 2014

Plusieurs chauffeurs de bus de la ligne 31 des Courriers d’Ile-de-France (CIF) ont exercé dimanche soir leur droit de retrait après une nouvelle série de caillassages de bus. Deux jets de projectiles se sont produits à Garges sur les véhicules de la ligne 31, annonce la CGT. Ce ne sont pas les seuls : à la gare de Garges-Sarcelles, un bus de la ligne 95-02 a été la cible de caillassage, tout comme un autre de la ligne 11 à Arnouville. Pour ce dernier, les faits se sont produits à l’arrêt Léon-Blum, là même ou, samedi soir, à 20 h 30, un chauffeur a été aspergé de gaz lacrymogène par deux hommes encagoulés. Samedi soir, il y avait eu également trois caillassages de bus autour de la gare de Garges-Sarcelles. Selon la CGT, deux autres jets de projectiles ont été relevés, cette fois sur des bus des lignes 1 et 44 du réseau du dépôt de Tremblay (Seine-Saint-Denis) des CIF.

This entry was posted in Gentrification toi-même ! and tagged , , , , , . Bookmark the permalink.