Créteil : Bon vent et fuck le SDPJ !

Le parisien / vendredi 12 septembre 2014

Un détenu de 23 ans, considéré comme «dangereux» par la police, s’est évadé ce vendredi alors qu’il se trouvait dans l’enceinte de l’hôpital intercommunal de Créteil (Val-de-Marne). Cet homme, connu pour plusieurs vols à main armée, avait été extrait de la maison d’arrêt de Nanterre (Hauts-de-Seine) et escorté par le Service départemental de la police judiciaire (SDPJ) du Val-de-Marne jusqu’à l’hôpital intercommunal de Créteil. Il disait avoir subi des violences de la part d’un surveillant pénitentiaire et devait être examiné pour évaluer son incapacité totale de travail (ITT).

Les circonstances exactes de son évasion restent floues. Vers 13h30, le malfrat aurait réussi à fausser compagnie aux trois policiers qui l’accompagnaient au moment de descendre de voiture.
Il aurait réussi à sortir une main de ses entraves et à échapper à la surveillance de la police. «D’importants moyens ont été déployés pour retrouver cet homme considéré comme dangereux», a expliqué une source policière.
L’individu, originaire de Marseille (Bouches-du-Rhône), était sous le coup de deux mandats de dépôt. Il est connu pour séquestration, extorsion, vol à main armée et escroquerie.
Le parquet de Créteil a saisi la Brigade de répression du banditisme (BRB) de la police judiciaire parisienne et le Préfet de police de Paris a saisi l’IGPN, la «police des polices», pour que soit menée une enquête administrative.

This entry was posted in Anticarcéral, Evasions and tagged , . Bookmark the permalink.