Pouligny-Saint-Pierre (Indre) : Strike ! Les vitraux de l’église…

La nouvelle république / jeudi 21 août 2014

Les gendarmes du Blanc ont interpellé, mardi, trois mineurs âgés de 13 à 14 ans. Selon la gendarmerie, ils faisaient partie, la veille, d’« un groupe de cinq adolescents surpris par un habitant de Pouligny-Saint-Pierre en train de lancer des pierres dans les vitraux de la chapelle de la commune ». Grâce à des photographies prises par le témoin, ils ont été rapidement identifiés. L’enquête a permis d’isoler trois auteurs des méfaits. « Ils sont convoqués devant le délégué du procureur de la République, à Châteauroux, pour un rappel à la loi », en octobre. Le maire du village, Roland Caillaud, faisait part, hier soir, de sa « colère » : « C’est une chapelle classée. Les deux vitraux, qui donnent sur la place, ont été totalement cassés, comme les deux de l’église à laquelle elle est accolée. » Pour déterminer la valeur du préjudice, la mairie, qui a porté plainte, va faire appel à des experts. « Les vitraux, haut de 1,20 m, sont faits avec du plomb coulé main. Ça représente une certaine somme, c’est sûr. »

This entry was posted in Anticlérical and tagged , . Bookmark the permalink.