Roubaix: La police scientifique caillassée pour l’empêcher de travailler

lavoixdunord / mercredi 23 juillet 2014

À Roubaix, décidément, le travail des policiers est loin d’être un long fleuve tranquille. Pour preuve, les incidents survenus lundi après-midi, en milieu d’après-midi dans le quartier Linné/Nouveau-Roubaix. Le 21 juillet, vers 15 h 25, deux « experts » de la police technique et scientifique (PTS) interviennent rue Horace-Vernet à Roubaix. Leur objectif est d’effectuer des constatations techniques (relevés d’empreintes et prélèvements) dans l’école Linné, suite à des dégradations survenues dans l’enceinte scolaire.

Ils effacent les traces à l’aide d’un chiffon

C’est à ce moment-là que cinq jeunes individus interviennent avec la volonté d’empêcher les fonctionnaires de travailler. Ils insultent les enquêteurs avant de leur jeter plusieurs pierres. Les fonctionnaires se réfugient alors dans leur voiture, sans être blessés. Mais tandis qu’ils alertent leurs collègues, l’un des individus récupère un morceau de tissu et efface à l’aide de ce chiffon les traces que les policiers avaient relevées sur une porte.

Des impacts de pierre retrouvés sur la voiture de police

Plusieurs patrouilles de police se sont rendues sur les lieux. Trop tard. La petite bande avait déjà pris la poudre d’escampette. Une enquête a été ouverte par la brigade de sûreté urbaine pour tenter d’identifier ces individus qui avaient visiblement des choses à cacher. Des impacts de pierre ont été retrouvés sur la voiture de police, au niveau de l’aile arrière gauche.

This entry was posted in ACAB and tagged , . Bookmark the permalink.