Listrac-de-Durèze (Gironde) : Nique la république, nique sa paix

lerepublicain / mardi 15 avril 2014

http://www.lerepublicain.net/files/2014/04/Listrac-de-dureze-arbre-630x0.JPGL’arbre de la paix vandalisé Les faits se sont produits dans la nuit de dimanche à lundi à Listrac-de-Durèze. Quelle ne fut pas la surprise du  nouveau maire de Listrac-de-Durèze, Jean-Marie Baëza et de quelques habitants en arrivant à la mairie de Listrac-de-Durèze lundi matin: l’arbre de la République planté la veille lors de maïade a été saccagé dans la nuit de dimanche à lundi.

Il ne reste plus qu’un moignon de cet olivier mis en terre dimanche en présence de 150 habitants environ. Les branches ont été sectionnées  soigneusement et laissées au sol. Il n’a plus une feuille. La gendarmerie a fait le constat nécessaire. Ce week-end c’est un peu en avance par rapport à la tradition que la nouvelle municipalité a organisé une maïade à l’ancienne. Samedi, un cortège faisait le tour des habitations des membres du conseil municipal pour ériger un pin à l’entrée de chaque maison, décorée aux couleurs de la République, dans une ambiance très conviviale.  Dimanche, les mêmes conseillers invitaient la population à un repas après la présentation du conseil et la plantation de l’arbre.

Réaction du maire

«C’est un arbre républicain. Nous étions 150 dimanche pour l’entourer (ndlr: 140 personnes restaient au repas et la population est d’environ 180 personnes). L’olivier, c’est l’arbre de la paix. C’est symbolique. Je l’ai découvert en arrivant à la mairie lundi matin et je ne m’attendais pas à cela. J’ai appelé la gendarmerie. Mais couper un arbre comme cela, c’est minable et petit!» s’indigne le maire.

This entry was posted in General and tagged . Bookmark the permalink.