La Réunion : Liberté de circulation pour les requins !

clicanoo.re / samedi 22 mars 2014

http://www.mnn.com/sites/default/files/shark_0.jpgQuand ce n’est pas la houle qui les abîme, ce sont des vandales qui s’en chargent. Les filets de protection de la zone de bain ont été volontairement dégradés dans la nuit de mercredi à jeudi aux Roches Noires. C’est ce qu’assure la mairie de Saint-Paul. “Lors de leur vérification quotidienne ce jeudi, les MNS ont remarqué des dégâts anormaux sur le filet et sur une bouée. Ils nous ont remonté l’information ?, explique Gina Hoarau, directrice de la sécurité à la mairie.

Les services communaux ont alors mandaté l’entreprise chargée de l’entretien du dispositif. Après avoir plongé et photographié le filet, les spécialistes ont estimé que les dégradations ne pouvaient pas être d’origine naturelle. “Ils ont remarqué qu’une maille avait été coupée et deux autres coupures franches sur la bouée. Or, ce sont des matériaux extrêmement résistants » poursuit Gina Hoarau.

La ville de Saint-Paul a déposé hier après-midi une plainte pour dégradations volontaires. Mais elle assure que la sécurité des baigneurs n’est pas remise en cause. Pour rappel, ce filet des Roches Noires est le troisième du genre et surtout le plus grand installé depuis le début de la crise requins. Mis au point en fin d’année dernière, il avait du être retiré avant le passage de Bejisa. Ses points de fixation avaient alors été endommagés et la réparation avait pris plus de temps que prévu. Le filet n’a finalement été réinstallé qu’il y a une dizaine de jours environ.

This entry was posted in Liberté animale and tagged . Bookmark the permalink.