Châtellerault : La maison bourgeoise retournée

« Je mange, je bois ; et je laisse l’assiette sur le buffet et la bouteille sur la table. Il y a des voleurs qui remettent tout en ordre, dans les maisons qu’ils visitent. Moi, jamais. Je fais un sale métier, c’est vrai ; mais j’ai une excuse : je le fais salement. » Le Voleur, Georges Darien, 1897.

centre-presse / dimanche 23 mars 2014

Une vaste demeure de plus de 500 m, sur trois niveaux, route de Targé, a été cambriolée cette même nuit, mais visiblement par une autre équipe, dans le genre déménageurs professionnels de l’ombre. Selon plusieurs sources proches de l’enquête, les cambrioleurs ont pénétré dans la propriété par une petite porte secondaire, sur le côté, avant de neutraliser le système d’alarme. Ils ont ensuite tiré tous les rideaux pour ne pas éveiller les soupçons. Sauf ceux d’un voisin: « Quand j’ai promené mon chien vers 23h30, j’ai vu de la lumière tout en haut, j’ai trouvé ça bizarre. »
Les intrus nocturnes ont ensuite mis à sac la maison pour n’emporter que des objets de valeur: statuettes, tableaux, mobilier… Le butin est assez important, estimé à au moins plusieurs milliers d’euros. Une équipe de police scientifique est venue hier après-midi de Poitiers pour les relevés d’empreintes. « C’est un assez gros cambriolage, témoigne le propriétaire. Ils ont tout mis tout sens dessus dessous. Beaucoup de vandalisme et de casse. On est incapable de voir pour l’instant ce qui a disparu à part les pièces de valeur évidentes. Ils ont ouvert un coffre-fort. Tout est par terre sur les trois étages, cassé ou arraché, les appliques aussi, les placards vidés et les meubles retournés. Un carnage! »

This entry was posted in Bouffe du riche and tagged . Bookmark the permalink.