Quimper (Bretagne) : porte de banque dégradée, il récuse le tribunal

ouest-france / 01 Février

Dans la nuit du 28 au 29 janvier 2014, un homme de 46 ans a dégradé volontairement la porte de la Caisse d’Épargne de Quimper qui réclame 2 000 €. En récidive, il a déjà été condamné à un mois d’emprisonnement ferme en décembre 2012. À la barre, il a tout de suite récusé le tribunal : « Votre tribunal n’a pas la compétence pour me juger ». Et dans les faits, il a fait des difficultés à sortir de sa cellule, refusant quasiment l’avocate, Me LeGoaster, commise d’office. À la question voulez-vous être jugé maintenant ? Il répondra finalement non. Une date de renvoi au 28 février à 14 h est fixée par le Président Lainé. Le tribunal ordonne son maintien en prison du fait de casier et des nombreuses absences à des audiences malgré son information. Par ailleurs, compte tenu de ses dires auprès des enquêteurs, le tribunal demande également une expertise psychiatrique.

This entry was posted in Les affameurs, Nique la justice and tagged , . Bookmark the permalink.