Komotiní (Grèce) : Une revendication de la « Faction incendiaire Commando Mauricio Morales »

Act for freedom now! (everything goes on!) / vendredi 2 avril 2021

Le 27 février, à l’aube, nous avons mis le feu à deux distributeurs automatiques de billets (un de la Piraeus Bank et un de la National Bank) dans le centre ville, les détruisant complètement. Un geste de solidarité avec le prisonnier politique Dimitris Koufondinas, qui fait face à la furieuse vengeance des mécanismes de l’État et de la famille Bakoyánni, qui a pris le pouvoir ces deux dernières années.

Nous sommes sur le point d’avoir le premier gréviste de la faim mort en Europe, depuis l’assassinat, de la part de l’État, de Bobby Sands et de 10 autres membres de l’IRA dans les prisons anglaises, il y a 40 ans, sous le gouvernement de Margaret Thatcher. Dimitris Koufondinas [il a arrêté sa grève de la faim le 14 mars ; NdAtt.] est un révolutionnaire impénitent, qui a continué avec cohérence sa lutte active, le long de toutes ces années de captivité dans les cellules de la « démocratie ». Par conséquent, sa lutte ne pouvait qu’être embrassée par les gens du mouvement.

Les actions solidarités qui ont eu lieu et continuent d’avoir lieu pour lui sont un petit avant-goût de ce qui vous attend, si quelque chose lui arrive. Si vous agissez pour vengeance, nous, de notre côté, le ferons aussi.

Nous espérons qu’avec notre attaque incendiaire nous puissions lui donner un peu de chaleur et de force, pour continuer sa lutte.

Vous jouez avec nos vies, nous jouons avec le feu et vous brûlerons.

Faction incendiaire « Commando Mauricio Morales »

This entry was posted in Bouffe du riche, International and tagged , , , , , . Bookmark the permalink.