Berlin (Allemagne) : Pendant une tranquille nuit de la Saint-Sylvestre

Kontrapolis / vendredi 1er janvier 2020

En 2020, les attaques de l’État contre nos idéaux, nos espaces et nos structures ont atteint un niveau inédit. Alors que l’exécutif renouvelle l’état d’urgence dans les arrondissements du centre ville et que des grandes parties de « milieu » s’éclipsent, nous avons pris la décision de terminer l’année par un petit moment de résistance. La résistance connaît de nombreux visages, dans notre cas elle a pris la forme d’une trottinette électrique en feu.

Ah, on a failli oublier. Comme petit plus, nous avons aussi visité la SAP*, à Berlin Mitte, un symbole de l’exploitation capitaliste, et nous avons fracassé à coups de marteau leur façade tape-à-l’œil toute en verre.

On pourrait déduire du rapport des flics [ils les publient en continu sur leur site internet ; NdAtt.] que pendant ce temps nous étions surveillé.e.s par des keufs en civils du Cinquième commissariat de police [centre-ville de Berlin ; NdAtt.]. C’est faux. En réalité, les deux actions ont été menées avec attention, afin de laisser ressortir la frustrations face à ce système capitaliste de merde. Salutations à vous, peut-être que vous allez nous avoir la prochaine fois !

Des salutations aussi à toutes les personnes touchées par la répression ! Liberté pour Lina, Dy et Jo !

Le capitalisme, c’est la crise et ça ne va pas se résoudre tout seul !
Pour un 2021 de résistance

(A)

Des anarchistes avec des bonnes intentions

 

* Note d’Attaque : SAP est une entreprise allemande qui produit des logiciels, notamment des systèmes de gestion et de maintenance. SAP est le premier éditeur de logiciels en Europe et le quatrième dans le monde.

This entry was posted in Antitech, Gentrification toi-même ! and tagged , , , . Bookmark the permalink.