Maison centrale de Saint-Maur : Au moins, il a essayé

Ouest-France / mercredi 9 décembre 2020

Un détenu de la Maison centrale de Saint-Maur (Indre) était jugé par le tribunal de Châteauroux, mardi 8 décembre. Il était poursuivi pour évasion, détérioration du matériel pénitentiaire, vol de voiture et transport d’arme, rapporte La Nouvelle République.

Le 17 octobre, le prévenu avait escaladé les murs de la prison pour se retrouver sur le toit. Là, il avait endommagé une caméra de surveillance. Compte tenu de son état psychiatrique, le jeune homme âgé de 25 ans avait été pris en charge par centre spécialisé de Gireugne. Un centre duquel il s’était échappé le 4 novembre.

Lors de sa cavale, l’homme avait pénétré par effraction dans une maison à Velles et était reparti avec la voiture des propriétaires, présents sur les lieux, indiquent nos confrères. Puis il avait abandonné la voiture au bord d’une route avant d’être interpellé par les gendarmes. Dans le véhicule, les militaires avaient retrouvé un fusil de chasse armé. Le prévenu a été condamné à 34 mois de détention. Sa libération était initialement prévue pour avril 2022.

This entry was posted in Anticarcéral, Evasions and tagged , , . Bookmark the permalink.