Bure (Meuse) : Vous ne confinerez pas nos luttes !

Indymedia Nantes / lundi 16 novembre 2020

À Bure, une alarme dans une boîte de forage s’est activée.

En opposition au projet Cigéo (centre d’enfouissement de déchets radioactifs à Bure) et par solidarité avec nos camarades qui luttent sur place, nous avons décidé de soutenir la résistance locale de façon concrète.

L’Andra prévoit de rénover une ligne de chemin de fer pour acheminer les déchets radioactifs. Dans le cadre de travaux préparatifs, elle a déjà fait des forages pour l’analyse des sols. Nous avons choisi un des forages qui se trouve sur cette voie ferrée, entre Gondrecourt-le-Château et Saudron, au niveau du village de Luméville-en-Ornois. Mais lorsqu’on a ouvert la porte de la boîte qui protège le forage, une alarme sonore et visuelle s’est activée. On a donc décidé de partir et de disparaître dans la nuit… Moins de dix minutes plus tard, des vigiles/flics sont arrivés.

On imagine qu’il est probable qu’il y ait des alarmes dans d’autres boîtes de forages : l’Andra a peut-être augmenté la sécurité de ces forages après les sabotages de cette dernière année ( https://nantes.indymedia.org/articles/49052 ; https://nantes.indymedia.org/articles/50013 [aussi ici et ici ; NdAtt.]). On ne veut pas décourager les gens de continuer à attaquer ces boîtes de forage, mais simplement prévenir, pour que cette information puisse être prise en compte dans la préparation d’actions à venir.

Bien sûr, on aurait préféré un autre résultat à notre petit voyage mais ça nous semble déjà positif de pouvoir maintenant diffuser cette information, sans qu’il n’y ait eu d’arrestation…

Et puis, l’installation de tant de systèmes d’alarme a peut-être coûté à l’Andra bien plus que ce qu’on aurait été capables de faire !

Andra dégage ! Résistance et sabotage !

This entry was posted in Antinuk, Antitech and tagged , , , , . Bookmark the permalink.