Toulouse : Les prisons faut les cramer, pas en faire des musées !

Indymedia Nantes / jeudi 29 octobre 2020

Dans la nuit du 28 octobre, nous avons inauguré avant l’heure l’exposition « Mémoire d’une prison », qui devait ouvrir le lendemain dans l’ancienne prison du Castelet à Saint Michel (Toulouse). On a jeté des œufs de peinture sur la façade fraichement rénovée, et on a écrit « Les prisons faut les cramer, pas en faire des musées ! ».


En plus de construire plein de nouvelles taules (avec le nouveau plan prison qui prévoit des milliers de places en plus), ils réaménagent celles qui ne sont plus utilisées, pour en faire un musée, un lieu de commerce (café) et de « culture » (cité de la musique)… qui s’inscrivent dans un processus plus global d’embourgeoisement du quartier.

Par ce petit geste on voulait aussi faire un big up à toutes les personnes qui se révoltent en prison !

Et aussi, en ces temps de couvre-feu, de reconfinement, ou la présence policière et la délation sont accentuées… on a envie, autant que possible de continuer à faire des trucs !

Anciennes, présentes, futures : Feu à toutes les prisons !!

This entry was posted in Anticarcéral, Gentrification toi-même !, Le virus, l'État et son confinement and tagged . Bookmark the permalink.