Haute-Corse : Quand on connaît l’adresse de la matonne…

France Info / mercredi 30 septembre 2020

Pour le syndicat pénitentiaire, l’origine du feu ne fait aucun doute. Dans la nuit du 28 au 29 septembre, une surveillante du centre pénitentiaire de Borgo au sud de Bastia (Haute-Corse) a été victime d’un incendie criminel.
« Cette fois-ci, c’est la propriété personnelle d’un officier, en l’occurrence une écurie, qui a été volontairement incendiée », affirme l’UISP Force Ouvrière PACA-Corse dans un communiqué.
Les chevaux ont pu s’enfuir. Le van a été brûlé. Les premières constatations ont permis d’établir que l’origine criminelle de l’incendie semblait bien établie.

Cet incendie vient s’ajouter à une série d’actes de malveillance commis depuis le début de l’été, à l’encontre de surveillants de la prison de Borgo.
Le 8 juillet, des voitures de surveillants ont été incendiées sur le parking de la prison. Fin juillet, des tags insultants ont été inscrits sur les murs d’enceinte de l’établissement. Et le 27 juillet encore, les incendies se sont poursuivis jusqu’au domicile d’un surveillant. Trois voitures ont été incendiées. […]

This entry was posted in Anticarcéral and tagged , , , . Bookmark the permalink.