Hambourg (Allemagne) : Attaque du poste de police de Rissen

DIYM leftspace / vendredi 21 août 2020

source de la photo : chronik.blackblogs.org

Le 21 août au petit matin, nous avons inauguré le nouveau poste de police de Rissen [quartier à l’extrémité occidentale de Hambourg ; NdAtt.].

Le poste de police de la Rissener Dorfstraße, situé dans un bâtiment récemment construit, est sécurisé par des stores et des caméras. Cela n’a pas arrêté notre colère. Nous avons peinturluré l’entrée du poste et le mur côté rue.

Les flics sont racistes !

Ici à Hambourg, comme ailleurs. Même si le chef des flics Meyer présente cela comme non pertinent. L’évacuation du campement de tentes « Lampedusa » a été l’une des premières actions que les flics ont justifiée en tant que mesure contre le coronavirus. Tous les jours, dans la Hafenstraße [rue du quartier populaire de Sankt Pauli ; NdAtt.], nous pouvons observer les contrôles aux faciès et, lors des manifestations antiracistes, les flics n’ont pas hésité à s’en prendre aux personnes de couleur. Les positions politiques de la direction des blues a été démontrées une fois de plus lorsqu’ils n’ont pas laissé passer dans le Veddel [quartier de Hambourg, sur une île au milieu de la ville; NdAtt.] la manifestation à la mémoire des victimes de l’attaque raciste de Hanau.

Mais notre solidarité est plus forte !

Après le meurtre de George Floyd, il y a eu des protestations dans le monde entier. Partout, les gens sont descendus dans la rue et ont détruit ce qui les détruit.

Les flics sont nos ennemis !

Ils sont les hommes de main d’un système capitaliste meurtrier. Ils expulsent nos lieux, comme, récemment le Syndicat à Berlin. Ils nous frappent, nous harcèlent avec les perquisitions et nous emprisonnent. Les nouvelles lois sur les polices des Land leur donnent encore plus de possibilités d’exercer la répression.

Mais la nuit nous appartient, toujours !

Nous ripostons par des mesures petites mais pénibles pour eux. Aujourd’hui à Riessen.

Personne ne doit devenir flic !

Liberté pour les trois de la Parkbank !
Salutations solidaires aux personnes de Leipzig, Francfort et Brême qui ont été touchées par les récentes perquisitions !
Salutations solidaires aussi aux gens de Berlin, beaucoup de force pour les luttes en défense des projets d’habitation !

This entry was posted in ACAB, International and tagged , , , , . Bookmark the permalink.