Héric et Casson (Loire-Atlantique) : Des tags antispécistes dans des élevages

L’éclaireur de Châteaubriant / vendredi 7 août 2020

La FNSEA 44 et les Jeunes agriculteurs de Loire-Atlantique communiquent ce vendredi 7 août 2020 sur des actes de vandalisme subis par plusieurs exploitations agricoles dédiées à l’élevage à Héric et Casson (Loire-Atlantique) :
« Dans la nuit de mercredi 5 à jeudi 6 août, trois élevages de Loire-Atlantique, dans le secteur de Casson et Héric, ont été victimes d’intrusions. Le matin, les éleveurs ont fait la malheureuse découverte de tags sur leurs bâtiments, avec les inscriptions suivantes : « Elevage : berceau des pandémies », « Sauvez des vies, abolissez l’élevage ». »

[…] Ceux-ci ont eu lieu dans des élevages de différentes natures : canards, moutons et même vaches laitières en mode biologique [ben, oui, pourquoi pas ? NdAtt.]

Si certains se posent la question de l’utilité de la cellule Demeter*, aux vues de tels agissements, la FNSEA44 et JA44 demandent son renforcement afin de protéger les agriculteurs et leurs familles.

* La cellule Demeter :
Créée début octobre 2019 par la direction générale de la gendarmerie nationale, la « Cellule nationale de suivi des atteintes au monde agricole » (cellule DEMETER) est destinée à apporter une réponse globale et coordonnée à l’ensemble des problématiques qui touchent le monde agricole. […]

This entry was posted in Liberté animale and tagged , , , , , . Bookmark the permalink.