Prison de Pau : Une lettre de Damien

Bonjour compas et merci de vos soutiens.
Je me suis fait arrêter pour un vol à l’étalage alors que j’étais recherché.
Les flics se sont rendu compte que j’étais recherché et m’ont incarcéré.
En fait, ce qui s’est passé c’est que les flics que j’avais dénoncé publiquement après qu’ils m’aient cassé la gueule ont fomenté une vengeance.
Ils ont porté plainte contre moi pour outrage e rébellion. Je n’ai jamais été convoqué au jugement car les flics ont falsifié les papiers devant me notifier le jugement.
De même, ils ont falsifié la notification de la décision de justice de 5 mois de prison ferme.
Ainsi, je me suis retrouvé à mon insu en cavale sans possibilité de défense ni de faire appel de la décision ou d’aménagement de peine.
Le jour où les flics m’ont mis la main dessus, ils m’ont foutu en taule, voilà.

Je refuse la solidarité de tou(te)s celleux qui la dissocient de l’attaque contre le réel.

Damien
MA de Pau
le 10 mars 2020

Pour lui écrire :
Damien Camélio
n° d’écrou : 28499
Maison d’Arrêt de Pau
14 bis, rue Viard
64000 – Pau

 

[in english][en español]

This entry was posted in Nique la justice and tagged . Bookmark the permalink.