Des mauvais moments pour les bleus (mi-février 2020)

Boissy-Saint-Léger (Val-de-Marne) : Acide pour les chiottes et… pour les bleus !

Le Parisien / mardi 4 février 2020

[…] Des policiers ont été la cible de jets de bouteilles d’acide ce lundi soir alors qu’ils se rendaient dans le parking du commissariat de Boissy-Saint-Léger (Val-de-Marne). Quatre fonctionnaires ont été blessés. Pris en charge par le Samu 94 et les pompiers, ils ont été transportés au centre hospitalier intercommunal de Créteil. Les deux agresseurs n’ont pas été retrouvés.

Vers 21 h 30, trois policiers de la brigade anti-criminalité de nuit se dirigent vers leur véhicule quand ils reçoivent des pierres et trois bouteilles en plastique. L’une d’entre elles produit une détonation. En explosant, elle laisse échapper une fumée âcre. Les trois agents ainsi qu’un autre fonctionnaire sont touchés.
Alertés par le bruit, d’autres policiers se précipitent et montent aussitôt sur le toit. Ils aperçoivent allée Jacques-Prévert deux personnes dont le visage est dissimulé en train de caillasser. L’un des fonctionnaires se saisit d’une grenade de désencerclement et la lance en direction des agresseurs. Ces derniers prennent la fuite à pied vers la cité de La Haie-Griselle située juste à côté.

Un peu plus tard dans la soirée, un équipage a fait usage du LBD en direction du pilote d’un scooter qui, selon une source policière, venait d’essayer de renverser les fonctionnaires. Le conducteur a changé de direction avant de prendre la fuite.

Sur place, les pompiers ont analysé le produit qui se trouvait dans les bouteilles. Des traces d’acidité ont été détectées. Plus exactement un mélange d’acide et de papier aluminium. Des fonctionnaires de la police scientifique se sont déplacés pour relever des indices. […]

*****

Nogent-sur-Oise (Oise) : Situation tendue pour les bleus

Le Courrier Picard / mardi 4 février 2020

Nouveau guet-apens contre les forces de l’ordre au quartier du Rocher à Nogent-sur-Oise. Il était environ 21 heures, dimanche, lorsque des feux de palettes et de poubelles se déclarent. Les pompiers interviennent dans ce quartier sensible de la commune. Et avec eux, pour sécuriser les hommes du feu, des policiers. Très vite, une quarantaine d’individus s’en prennent aux forces de l’ordre.
« C’est récurrent depuis un certain temps », constate un policier. « La tension est palpable notamment à cause de la présence policière constante avec l’instauration de la BST (brigade spécialisée de terrain). Nous multiplions les contrôles dans les caves, les contrôles routiers. […]

*****

Mulhouse : Les flics pris pour cible

Dernières Nouvelles d’Alsace / lundi 10 février 2020

Les feux de poubelles et de bennes ont rythmé la soirée de samedi après l’intervention de policiers un peu plus tôt dans le quartier de la cité Wagner. Section d’intervention départementale (SDI), équipages de la BAC (Brigade anticriminalité) et police municipale étaient intervenues dans une bagarre […]
C’est rue de Toulouse que la tension est principalement montée vers 18 h 30 avec des poubelles poussées et incendiées au milieu de la chaussée. À l’arrivée des pompiers et de la police, les jets de pierres se sont multipliés. SDI, BAC et police municipale ont rapidement repris le contrôle de la rue et procédé à l’interpellation de quatre mineurs, âgés de 13 à 16 ans. Ils ont été ramenés au commissariat et placés en garde à vue.
La vidéosurveillance a permis de les confondre. Ils faisaient également partie des jeunes qui ont participé aux violences de l’après-midi. Les sept mineurs seront déférés au parquet ce lundi matin avant d’être présentés à un juge pour enfants qui décidera des suites à donner. […]

*****

Tours : A court de pierres ? Il y a les boites de conserve !

La Nouvelle République / dimanche 9 février 2020

La police municipale de Tours est appelée à intervenir à 23 h 15 dans la nuit de ce samedi à dimanche 8 et 9 février, dans le quartier des Rives du Cher, au mail Antoine Bourdelle précisément. Ceci, pour tapage nocturne, nuisances sonores. Deux patrouilles se déplacent, six hommes.
A leur arrivée, quatre agents montent dans l’immeuble concerné. Cela ne se passe pas très bien, ils appellent leurs deux collègues restés en bas, auprès de leurs deux véhicules  » police municipale « .
Quand les six hommes reviennent à leur voiture, ils constatent les dégâts : « Vitres et rampes lumineuses cassées, carrosseries enfoncées à coups d’extincteurs et de boites de conserve (pleine) », boites jetées sur les véhicules, peut-être des étages au dessus.
Les policiers municipaux ont pu repartir à bord de leurs véhicules, rendus inutilisables ensuite, vu les dégâts. […]

*****

Toulouse : Les fics privés des HLM réçoivent l’accueil qu’ils méritent

Toulouseinfo / jeudi 6 février 2020

Les agents du Groupement Interquartier de Tranquilité et de Sûreté (GiTeS) ont été touchés par des nombreux projectiles ce mercredi, alors qu’il se trouvait dans le quartier du Mirail. Un quarantaine d’individus les auraient pris pour cible. Les agents du bailleur auraient également reçu des cocktails Molotov, rapporte 20 minutes.
Deux des employés du bailleur ont été légèrement blessés. Cette unité créée par la société HLM pour lutter contre les trafic de drogue dans les parties communes, se trouvaient dans le secteur de Auriacombe, un secteur particulièrement réputé pour ses points de deals.
Les membres du GiTeS avaient par ailleurs été informés au préalable que les malfaiteurs rassemblaient des cailloux. Cependant, c’est la violence du guet-apens qui interpelle. Un événement qui survient pour la 4e fois depuis la création de la section en 2018.

This entry was posted in ACAB, Des mauvais moments pour les bleus and tagged , , , , , , . Bookmark the permalink.