Athènes (Grèce) : Deux compas en cavale arrêté.e.s

Anarchists Worldwide (un peu étoffé) / vendredi 31 janvier 2020

Selon des informations publiées sur Indymedia Athènes et dans les grands média grecs, les compagnon.ne.s anarchistes Giannis Michailidis, Konstantina Athanasopoulou, ainsi qu’une femme non identifiée, ont été interpellé.e.s mercredi dans une voiture prétendument volée, à Agia Paraskevi, dans la banlieue d’Athènes.

La police antiterroriste affirme avoir trouvé dans le véhicule un fusil Kalachnikov, une mitraillette, une arme de poing, des plaques d’immatriculation volées et d’autres objets.

Les compas ont donc été accusé.e.s de quatre crimes et six délits, dont l’appartenance à une organisation criminelle et la possession illégale d’armes.

Le compagnon Giannis Michailidis s’était évadé de la colonie agricole et pénitentiaire de Tyrintha en juin 2019. Il avait été arrêté en février 2013, pour le double braquage qui avait eu lieu à Velventos, avec les compagnons anarchistes Nikos Romanos, Dimitris Politis et Andreas-Dimitris Bourzoukos. Il purgeait également une peine de 15 ans pour un échange de tirs avec la police en mai 2011 à Pefki [banlieue nord-est d’Athènes ; NdAtt.]. La fusillade a eu lieu suite à un contrôle routier, deux flics et l’anarchiste Theofilos Mavropoulos ont été blessés ; ce dernier a été arrêté lui aussi.

Giannis est également connu comme « l’archer de Syntagma » puisque, en février 2011, lors des affrontements pendant la grève générale, il a été arrêté pour avoir tiré à l’arc contre la police anti-émeute qui protégeait le parlement grec sur la place Syntagma (Athènes).

La compagnonne Konstantina Athanasopoulou était en cavale après le non respect de son contrôle juduciaire (suite à sa liberation sous caution). Elle avait été arrêtée le 5 janvier 2017, avec Pola Roupa, pour des activités liées à l’organisation « Lutte révolutionnaire ». Lors de leur arrestation, l’enfant (de 6 ans) de Pola et Nikos Maziotis avait également été enlevé (par la suite il a été confié à des membres de la famille), de ce fait Pola, Nikos et Konstantina avaient immédiatement commencé une grève de la faim. Suite à l’arrestation de 2017, Konstantina a déclaré être anarchiste et membre de Lutte révolutionnaire. En 2019, elle a été condamnée par contumace à 35 ans et 6 mois.

Solidarité internationale anarchiste aux compas arrêté.e.s !

*****

Rassemblement de solidarité le vendredi 31 janvier

extrait d’Act for freedom now ! / vendredi 31 janvier 2020

Mercredi 28 janvier, les anarchistes Giannis Michailidis et Kostantina Athanasopoulou, en cavale, ont été arrêté.e.s, avec le compagnonne D. Valavanis, après une opération anti-terroriste dans le quartier athénien d’Agia Paraskevi.

Les compas ont d’abord été transféré.e.s au GADA [le siège de la police, à Athènes ; NdAtt.], tandis que la compagnonne D. Valavanis a dû être hospitalisée suite à un prélevement forcé de son ADN auquel elle a résisté.

Aujourd’hui, jeudi 29 janvier, les compas sont passé.e.s devant un Procureur, pour un interrogateur qui a duré 24 heures.

Vendredi 31 janvier [il y a eu] un rassemblement en solidarité devant le Palais de justice d’Athènes à Evelpidon. […]

This entry was posted in International, Nique la justice and tagged , , , , . Bookmark the permalink.