Penza (Russie) : Les requêtes du Parquet dans le procès pour l’affaire « Reseau »

Anarchists Worldwide / vendredi 27 décembre 2019

Devant l’ambassade russe à Sofia, Bulgarie, 15/3/2019 : « FSB – les plus grands terroristes ». Pour la même banderole, des compas sont sous procès à Tcheliabinsk

Selon un.e membre du comité de soutien qui était présent.e. dans la salle, le Procureur de la République a demandé au tribunal militaire du district de la Volga de condamner les cinq accusés de la partie concernant la ville de Penza de l’affaire « Réseau » à des peines de prison allant de six à dix-huit ans.

Le Parquet a demandé au tribunal d’infliger la peine la plus longue à Dmitri Pchelintsev : 18 ans dans une colonie pénitentiaire de sécurité maximale. Ils ont demandé au tribunal de condamner Ilya Shakursky à 16 ans, Andrei Chernov à 14 ans, Maxim Ivankin à 13 ans, Mikhail Kulkov à 10 ans, Vasily Kuksov à 9 ans et Arman Sagynbayev à 6 ans. Ils ont demandé que tous les accusés, à l’exception de Kouksok et de Sagynbaïev, soient envoyés dans des colonies pénales de sécurité maximale.

Le procureur a déclaré au tribunal que les récits des accusés, selon lesquels ils avaient été torturés afin qu’ils fassent des déclarations n’avaient pas été prouvés.

Tous les inculpés sont accusés de participation à une « association terroriste », punie par l’article 205.4.4 du Code pénal russe. Pchelinsky et Shakursky sont accusés d’avoir organisé une « association terroriste », ce qui est réprimé en vertu de l’article 205.4. De plus, certains des inculpés sont accusés de possession illégale d’armes à feu (article 222.1), de possession illégale d’explosifs (article 222.1.1), de tentative d’incendie ou d’attaque à la bombe avec des intentions malveillantes (article 167.2 et article 30.3) ainsi que de tentative de trafic à grande échelle de drogues (article 228.1.4.g et article 30.3).

La procédure pénale contre l’ « association terroriste » Réseau a été lancée en octobre 2017. Selon le FSB [les services secrets russes; NdAtt.], onze jeunes de Penza et de Saint Petersbourg ont organisé le groupe Réseau et prévoyaient de renverser le gouvernement. Les inculpés de cette affaire ont déclaré que le FSB les a soumis à des pressions psychologiques, les a torturés avec des chocs électriques, les a tabassés et a mis des armes chez eux. Certains des accusés se sont rétractés sur les aveux qu’ils avaient faits dans les jours qui ont suivi leur arrestation. […]

This entry was posted in International, Nique la justice and tagged , , . Bookmark the permalink.