Blocages des lycées du 19 décembre

Villeneuve-sur-Lot (Lot-et-Garonne) : Blocage, tensions et interpellations

Sud-Ouest / jeudi 19 décembre 2019

Jets de cailloux, fumigènes, gaz lacrymogènes… Vives tensions ce jeudi 19 décembre au matin entre la police et les manifestants aux abords du lycée Georges-Leygues, sous fond de mouvement social. Syndicalistes CGT, 10 gilets jaunes et élèves… Ils sont une centaine à avoir tenté de bloquer l’entrée de l’établissement.

Un militant d’Attac convoqué. Ce dernier se serait interposé et aurait montré son postérieur.
Après la pause méridienne, la police a dû intervenir pour mettre fin à un feu de palettes devant les grilles du lycée mis par quelques élèves, « ceux qui ne sont pas pacifiques comme nous, regrette Lilou [sic ! NdAtt.]. On tient à dire qu’on n’est pas solidaires de leurs actes, comme les jets de cailloux également. Mais on tient aussi à dénoncer les violences des policiers qui abusent de leur force.  »
Si aucun blessé n’est à déplorer, un jeune a été placé en garde à vue pour jet de cailloux. Cinq autres personnes ont été interpellées puis relâchées pour outrage et jets de cailloux sur des policiers, y compris une mère venue accompagnée son fils…

*****

Val-de-Marne : Plusieurs lycées bloqués

actuval-de-marne / jeudi 19 décembre 2019

[…] La gronde s’est faite sentir dans plusieurs établissements du Val-de-Marne, qui participaient ce jeudi à la grève contre les réformes des retraites. Ce jeudi, un blocus a ainsi été mené au lycée Jean-Macé, dans la commune de Vitry-sur-Seine. C’était également le cas au Plessis-Trévise, au lycée Champlain. Une dizaine d’élèves y ont initié un blocage. […] Le calme est revenu au cours de la matinée.
Depuis le début des mobilisations contre la réforme des retraites, plusieurs établissements ont été la cible de blocage, notamment à Fresnes (lycée Mistral), à Ivry-sur-Seine (au collège Politzer), à Limeil-Brévannes (lycée Guillaume-Budé) ou à Créteil (lycée Gutenberg), notamment.

*****

Seine-et-Marne : Lycées bloqués, mais un blessé à Roissy-en-Brie

Le Parisien / jeudi 19 décembre 2019

L’accident est survenu ce jeudi matin peu avant 9 heures au lycée Charles-le-Chauve de Roissy-en-Brie. A l’instar d’autres établissements de Seine-et-Marne, des élèves ont tenté de bloquer l’entrée du lycée dès 7 h 45.
Selon des sources concordantes, entre cent et deux cents jeunes se sont regroupés devant l’arrêt de bus proche du portail principal, à l’extérieur de l’établissement scolaire. Certains s’étaient emparés de barrières de chantier récupérées près de la pharmacie pour organiser le blocus. Deux conteneurs poubelles ont été incendiés.

Un extincteur a été jeté dans le brasier, provoquant une explosion, entendue jusqu’à la résidence des Aulnes. Résultat : un jeune, qui se trouvait à proximité et regardait la scène, a été blessé. Outre le souffle de l’explosion, il a reçu le culot de l’extincteur dans une jambe. Il souffre d’une double fracture tibia-péroné et a été transporté aux urgences du Grand Hôpital de l’Est francilien à Jossigny.

Après l’accident, la situation est revenue à la normale et les cours ont pu être assurés. Il n’y a pas eu d’interpellation en lien avec cet incident. Toutefois un jeune a été appréhendé par les forces de l’ordre en tout début de matinée. Une enquête a été ouverte au commissariat de Pontault-Combault. […]

D’autres lycéens étaient mobilisés ce jeudi matin en Seine-et-Marne. Selon les autorités, ils étaient une centaine au lycée La Fayette de Champagne-sur-Seine et quatre-vingts au lycée Les Pannevelles de Provins. Cette fois sans heurts.

*****

Lille : Blocage reconductible au lycée Montebello

La Voix du Nord / jeudi 19 décembre 2019

Comme presque chaque matin depuis plus de deux semaines, l’entrée du lycée Montebello, à Lille, est bloquée ce jeudi matin. Devant l’entrée de l’établissement, les grilles sont fermées, et l’unique accès comblé par un cordon serré de lycéens. Environ 200 personnes étaient rassemblées, vers 8 heures. Rares sont les élèves à avoir pu entrer. L’un d’eux a d’ailleurs été escorté par des policiers, qui effectuaient, de l’autre côté de la route, un contrôle d’identité… [article payant; NdAtt.]

*****

Nantes : Plus de frites à la cantine !

Ouest-France / jeudi 19 décembre 2019

Depuis 7 h 30, ce jeudi 19 décembre, des élèves du lycée Albert-Camus organisent un blocus pacifique, devant leur établissement, situé dans le quartier Bellevue, à Nantes.
Les lycéens veulent, par leur action, dénoncer la réforme des retraites. Ils ont accroché des pancartes sur les grilles de l’établissement, avec divers messages. Seuls des élèves en BTS, actuellement en période d’examens, ont pu entrer dans le lycée, un peu avant 8 h.
Au lycée Nelson-Mandela, sur l’île de Nantes, des élèves organisent également un blocus pacifique.

*****

Orthez (Pyrénées-Atlantiques)

extraits de Sud-Ouest / jeudi 19 décembre 2019

Depuis 7h30, le lycée Gaston-Fébus d’Orthez est bloqué par des élèves. Ils se disent opposés à la réforme des retraites – et à celle du lycée. Tôt ce matin, ils ont barricadé l’accès aux salles de cours. Les lycéens mobilisés se sont réunis en assemblée générale ce jeudi matin, ont fait signer une pétition et ont prévu d’occuper les lieux toute la journée. […]

Déplorant la logique du « chacun pour soi », et une réforme « vite fait », qui selon eux, prévaut pour les nouvelles dispositions sur le lycée, comme pour les retraites, les élèves demandent à ce que leurs revendications soient entendues. […]

This entry was posted in Brûle ton école and tagged , , , , , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.