Passy (Haute-Savoie) : Une visite (énervée) à la mairie

Le Messager / vendredi 6 décembre 2019

Qui en veut à la mairie de Passy ? Une question que le maire de Passy, Patrick Kollibay, et le personnel de la Ville ont dû se poser le 6 décembre au matin en constatant les nombreux dégâts mineurs commis au cours de la nuit dans l’hôtel de ville.

En effet, dès leur arrivée à 5h30, les membres du personnel d’entretien de la mairie, ont vu les deux pots de fleurs verts, habituellement installés de part et d’autre de la porte d’entrée du bâtiment, avaient été renversés et jetés en contrebat des quatre marches menant à l’intérieur. Des plantes au sol jonchant dans leur propre terre. Un constat désolant au petit matin.
La police municipale et le maire sont aussitôt appelés et contrastent que le bâtiment a été visité. Le vandale est monté à l’étage, a saccagé la boîte aux lettres d’une association puis s’est empressé de pénétrer dans la salle de réunion pour y casser deux vitres avant de repartir. « C’est du vandalisme gratuit. Scandaleux de s’attaquer à la maison commune », confie le maire.
« Il n’y a pas, aux premiers regards, de traces d’effraction. La gendarmerie a été prévenue et va mener une enquête. Nous lui avons mis à disposition le film enregistré par une caméra de vidéosurveillance car nous y voyons une personne qui n’avait rien à faire devant la mairie en pleine nuit ». Un potentiel témoin (ou l’auteur des faits) qui a été identifié et sera auditionné par les forces de l’ordre.

This entry was posted in Antiélectoral and tagged , . Bookmark the permalink.