Marseille : Dégradations contre gentrification

Gomet.net / mardi 19 novembre 2019

Un an après le début des travaux sur la place Jean Jaurès, l’aménageur de la Ville de Marseille la Soleam, a réuni la presse vendredi 15 novembre pour alerter sur une recrudescence du vandalisme. Tags sur le mobilier, palissades défoncées, incendies volontaires… alors qu’une partie de la nouvelle place est aujourd’hui finie, les dégradations sont de plus en plus nombreuses depuis quelques semaines dénonce le président de la Soleam, Gérard Chenoz : « Après des débuts très houleux, ça s’était calmé mais il y a un regain de violence à l’approche de la période électorale », explique-t-il. […]

Et ces méfaits ont un coût important pour la Ville. Elle a déjà dépensé 390 000 euros pour la location du fameux mur de béton installé au début des travaux. « En tout, ce sont plusieurs centaines de milliers d’euros qui ont été dépensés pour réparés les dégâts », estime Gérard Chenoz. Les actes de vandalismes pèsent sur le budget mais ne devrait par retarder la livraison finale.

This entry was posted in Gentrification toi-même ! and tagged , , . Bookmark the permalink.