Prison d’Annœllin : Il rate son évasion, mais garde une attitude conflictuelle vis-à-vis des matons

Actupenit / vendredi 20 septembre 2019

Une tentative d’évasion s’est produite vendredi dernier au centre pénitentiaire d’Annœllin. Un détenu s’est retrouvé dans le chemin de ronde, face au dernier mur de l’établissement. L’alarme a été déclenchée et deux équipes de surveillants armés ont pris position dans le chemin de ronde. Le détenu s’est retrouvé cerné à proximité d’un mirador mais il continuait à refuser d’obtempérer aux injonctions. Un surveillant a alors fait usage de son fusil à pompe et a effectué un tir de sommation. C’est grâce à cette action que le détenu sera ensuite neutralisé et acheminé vers le quartier disciplinaire.

Le lendemain le détenu refusera de réintégrer sa cellule à la suite d’un déplacement vers les parloirs. Il sera à nouveau maîtrisé et conduit en cellule.
Le détenu est bien connu de l’administration pénitentiaire, notamment pour des troubles psychiatriques selon le syndicat Force Ouvrière. Il avait également agressé des surveillantes pénitentiaire. [le refus de se laisser faire serait donc un signe de « troubles psychiatriques » ? Quelle fine analyse, les syndicats des bourreaux ! NdAtt. ]

This entry was posted in Anticarcéral, Evasions and tagged , , . Bookmark the permalink.