Normandel/Charencey (Orne) : Un petit retour de bâton pour les éleveurs

France Bleu / mardi 17 septembre 2019

« Assassin« , « Camp de la mort » : deux inscriptions retrouvées ce mardi matin, après l’incendie dans un élevage avicole à Normandel, au lieu-dit La Vallée.
Les pompiers de l’Orne ont été alertés vers 3h40 : un incendie s’est déclaré dans une exploitation. 31 pompiers sont mobilisés, et parviennent à éteindre le feu, mais trois bâtiments, l’un de 1.200 m², les deux autres de 500 m², prêts à recevoir des volailles, ont été détruits. Sur un bâtiment, l’éleveur retrouve ces deux inscriptions, qui rappellent les slogans anti-spécistes des militants de la cause animale.

Pour les Jeunes Agriculteurs cela ne fait aucun doute : il s’agit bien d’un acte criminel. « C’est des bâtiments et du matériel qui sont touchés, mais ça va plus loin que ça, estime le président des Jeunes Agriculteurs de l’Orne, Alexis Graindorge. C’est un outil de travail qui disparaît totalement, c’est des salariés qui se retrouvent au chômage, c’est une production qui va mettre du temps à repartir. »
« J’ai peur que certains agriculteurs se fassent justice eux même, j’ai peur que ce type d’actions se multiplient par ailleurs » – Alexis Graindorge, président des Jeunes Agriculteurs de l’Orne. […]
La Chambre d’agriculture de l’Orne a également témoigné de son soutien à l’agriculteur « qui avait lourdement investi et conduisait avec passion un élevage avicole à taille humaine ». Son président, Jean-Louis Belloche, dénonce « une nouvelle attaque intolérable contre l’agriculture et les agriculteurs, qui ne peuvent plus exercer sereinement leur métier ». […]






This entry was posted in Liberté animale and tagged , , , . Bookmark the permalink.