Guipry-Messac (Ille-et-Vilaine) : Contre la ferme géante

Ouest-France / mardi 3 septembre 2019

Un camion-grue a brûlé dans la nuit du 2 au 3 septembre sur le chantier d’extension d’un élevage de 800 veaux, à Guipry-Messac, un projet contesté. L’hypothèse criminelle est privilégiée par les gendarmes.

Quelqu’un a-t-il mis le feu au camion-grue qui a brûlé dans la nuit de lundi à mardi à Guipry-Messac, entre Rennes et Redon (Ille-et-Vilaine) ? L’engin a été retrouvé ce mardi 3 septembre au matin avec la cabine entièrement brûlée et l’avant du véhicule en grande partie détruite. Il se trouvait sur le chantier d’extension d’un élevage de veaux géré par la Cooperl, un projet vivement contesté dans la commune.

Les gendarmes, qui se sont rendus sur place ce mardi matin, s’interrogent sur le caractère fortuit du sinistre et soupçonnent un incendie criminel. Des prélèvements ont été effectués et seront analysés pour voir si un produit inflammable a été projeté sur l’engin de levage afin d’aviver les flammes. L’enquête a été confiée à la compagnie de gendarmerie de Redon.

Le projet d’extension du site d’élevage de veaux est fortement critiqué à Guipry-Messac. Propriété du groupe Cooperl, il accueille 368 jeunes bovins depuis février 2015 et doit être agrandi pour accueillir 800 bêtes. Ce projet a été approuvé par la préfecture, mais suscite la colère des habitants, qui craignent des nuisances pour l’environnement. […]

 

 

This entry was posted in Les affameurs and tagged , , . Bookmark the permalink.