Berlin (Allemagne) : NOTRE THÉORIE : La communication par la PRATIQUE. Attaque 3

de.indymedia.org / samedi 31 août 2019

…mais pourquoi ne pas commencer par là ? Même si nous ne savons pas exactement comment fonctionnent les algorithmes de contrôle ou l’IA (Intelligence Artificielle) ou dans quelle mesure le plan des déplacement est en adéquation avec les probabilités réelles, nous pouvons dire que cela se produit “de façon systématique”. De même, les enquêtes sont largement basées sur des schémas et des statistiques qui déduisent une action D, sur le thème C, un groupe d’auteur.ices potentiel.le.s B, en conséquence d’un événement A.

Notre manière logique de s’organiser devient donc un danger, lorsqu’elle nous conduit à agir sur le terrain de l’ennemi. Là où nous suivons des modèles qui nous protègent, en même temps nous devenons prévisibles ; encore plus que nous ne le sommes, souvent, déjà. De nombreuses actions illégales menées aujourd’hui témoignent d’une préparation poussée, de beaucoup de temps et de planification, voire d’un savoir-faire technique avancé. Il semble que soit révolue l’époque des explosions sociales spontanées, qui comportent bien sûr des risques plus élevés, mais qui permettent de réagir rapidement, d’une manière offensive, aux horreurs quotidiennes. Des éruptions sociales qui savent comment se relier aux émotions individuelles et qui souvent libèrent d’un coup des forces oubliées. Elles nous montrent que rien n’est aussi invulnérable qu’il paraît souvent. Immédiat, facilement compréhensible, un peu désordonné et surtout spontané !

En suivant cette approche, nous nous sommes donné comme objectif à court terme de trouver et d’éliminer des cibles liées à la Smart City, à chaque fois que c’est possible. Trottinettes et vélos électriques, qui sont censées nous tracer pas à pas, avec leur GPS intégrés, en combinaison avec une application pour Smartphone. Les algorithmes de surveillance continuelle, qui sont fournis sans arrêt non seulement aux autorités, mais aussi à l’industrie de la publicité, sont désormais disponibles à chaque coin de rue. Que ce soit Uber, Tier, Lime, Donkey Republic, Circ, voi. ou qui que ce soit, pour nous c’est pareil. Nous avons fait passer un test de qualité à 59 de ces trucs, en les jetant dans les canaux de Berlin et dans la [rivière; NdAtt.] Spree. Dans l’eau, pour rendre leur récupération et leur réparation aussi coûteuses que possible. Pour montrer qu’une action significative ne nécessite pas forcement d’innombrables heures de planification, mais parfois seulement d’yeux ouverts et d’une intervention résolue.

Afin de ne pas seulement diffuser la théorie mais aussi d’utiliser cette action comme un moyen d’entrer en contact avec des complices, nos salutations solidaires vont aux trois de la Parkbank ! Comme le montrent les actions des dernières semaines, vous n’êtes pas seuls.

This entry was posted in Antitech, Gentrification toi-même !, International, Réflexions et débats sur l'attaque et l'anarchisme and tagged , , , , . Bookmark the permalink.