Italie : Deux balises GPS et un micro trouvés dans un véhicule

Roud Robin / lundi 26 août 2019

Salut, je suis Giampi, quand je bois du gasoil je trimballe à travers l’Europe mon copain et sa bête poilue et blonde. Il y a quelques jours, on s’est débarrassé de deux trucs qu’on nous avait collé dessus. Une balise GPS avec une puce SIM d’un opérateur italien (avec un accumulateur composée par cinq piles au lithium de 3,6 volt, de couleur blanc et vert, placées en série) fixé avec un aimant sur le pare-choque arrière, côté droit. Un autre GPS, avec un micro (avec quatre piles identiques aux autres) était placé dans les bouches d’aération qui sont entre l’auvent du pare-brise et le pare-brise. Il était placé de façon à arriver derrière le compteur kilométrique, mais il en était séparé par la tôle qui sépare le moteur de l’habitacle. Contrairement au premier, qui avait une puce Omnitel, ce GPS avait une puce SIM espagnole, de lopérateur Movilstar. Même si l’utilisation d’une puce Omnitel (opérateur qui n’existe plus [depuis juin 2002, avec le logo présent sur la SIM qui a été retrouvée – on remarquera aussi que les instructions (photo n. 2) sont en espagnol; NdAtt.]) et d’une puce espagnole c’est bizarre, ces GPS ont été assemblés par les mêmes personnes et probablement placés ces derniers mois.

PSM FOREVER

This entry was posted in Les outils de l'ennemi and tagged , , . Bookmark the permalink.