Felluns (Pyrénées-Orientales) : Vent trop fort ? Non, sabotage !

L’Indépendant / dimanche 16 juin 2019

Dans la nuit du 11 au 12 juin, l’antenne de mesure et d’études en vue d’une implantation d’éoliennes sur la commune de Felluns, dans les Pyrénées-Orientales, a été mise au sol.
En effet, plusieurs haubans ont été sectionnés volontairement ce qui a provoqué la chute de cette antenne de 120 mètres de hauteur. Cette chute a entraîné la destruction de tous les appareils de mesures. De ce fait, la société Abo Wind qui gère ce projet a subi un préjudice financier d’environ 85 000 à 100 000 euros.

Le maire, Claude Fillol a prévenu la gendarmerie d’Ille-sur-Têt qui s’est déplacée pour procéder aux premières constatations. Cette action n’est pas la première après l’arrachage des panneaux de renseignements et d’informations sur les lieux de l’implantation de l’antenne. Aucun blessé n’est a déploré. Une plainte a été déposée au nom de la société Abo Wind par Claire Pedeau responsable de la société à Toulouse auprès de la gendarmerie d’Ille-sur-Têt.
L’expert mandaté par l’assurance, afin d’estimer le préjudice auquel s’ajouteront le démontage et le montage de la nouvelle antenne qui fera 42 mètres. La gendarmerie de Perpignan service analyste et renseignement s’est rendue dans la commune afin de compléter les investigations. Le mat sera remonté avec des caméras de surveillance.

This entry was posted in Antitech and tagged , , , . Bookmark the permalink.