Luc-la-Primaube (Aveyron) : Et on fait quoi des livres sacrés ?

Centre-Presse / mardi 11 juin 2019

Le prêtre en a fait état aux fidèles de l’église Saint-Jean de La Primaube, lors de la messe de Pentecôte, ce dimanche 9 juin. Des dégradations – on ne peut parler réellement de profanations – ont été commises, la semaine dernière au sein de l’édifice religieux de la rue des Écoliers.

Un ou plusieurs individus mal intentionnés ont brûlé des livres de messe et ont essayé de mettre le feu au tabernacle, à la statue de Marie et à une grande croix, trois pièces en bois. Ils ont également décapité une grande statue du Sacré-Cœur de Jésus.
Le maire de la commune, Jean-Philippe Sadoul nous a confirmé les faits, précisant que les responsables de la paroisse n’ont pas souhaité porter plainte, supposant que ces actes étaient plutôt le fait « d’individus désœuvrés ».

This entry was posted in Anticlérical and tagged , . Bookmark the permalink.