Valence d’Agen (Tarn-et-Garonne) : Et ça a fait boum…

France3 / mercredi 24 avril 2019

Les pompiers ont été appelé peu après 22 heures ce mardi 23 avril pour un feu de container à poubelles devant le parking de la Communauté de Communes des deux Rives à Valence d’Agen dans le Tarn-et-Garonne. Une première bouteille de gaz a explosé avant leur arrivée. Une seconde bouteille s’est mise en torchère. Le gaz s’est échappé et a brûlé. Les pompiers ont pu éteindre l’incendie. La façade a été légèrement dégradée. []

Le président de la Communauté de Communes Jean-Michel Baylet était auprès des salariés et avec les enquêteurs ce mercredi matin. Pour Jean Michel Baylet « ce n’est pas acte banal ». « C’est une bombe » affirme l’ancien président du PRG et patron du groupe la Dépêche du Midi qui estime qu’une bombonne de gaz à laquelle on met le feu « c’est une bombe ».

*****

Ça bouge dans le secteur

extrait de FranceBleu / mercredi 24 avril 2019

Le président de la communauté de communes, l’ancien député-maire de Valence d’Agen et ancien patron du Département, Jean-Michel Baylet [la sale tronche due ce caïd local ci-contre; NdAtt.], veut déposer plainte. Dans un tweet ci-dessus, la députée du Tarn-et-Garonne, Sylvia Pinel, a aussitôt réagi pour soutenir son mentor en politique. Le maire de Valence d’Agen que nous avons joint pense aussi à un acte délibéré. Jacques Bousquet évoque les événements ces derniers mois et rappelle qu’un  « noyau » de gilets jaunes radicalisés sévit dans le secteur . La liste des actes criminels présumés ou avérés imputables à ces éléments est en effet  longue depuis le début de l’année :

  • l’incendie de plusieurs chalets du camping municipal de Valence d’Agen dans la nuit de la Saint-Sylvestre ;
  • l’incendie et la dégradation du péage de Saint-Loup sur l’A62 dans la nuit du 1er au 2 janvier pour lequel trois personnes ont été condamnées la semaine dernière à de la prison ferme, il y aura aussi une audience civile demandée par ASF ;
  • l’incendie de containers devant la trésorerie de Valence d’Agen dans la nuit du 5 au 6 janvier pour lequel deux personnes vont être jugées en mai prochain ;
  • en février, l’incendie des radars automatiques de Pompignan au sud du département et de Saint-Nauphary, près de Montauban ;
  • enfin l’incendie du radar automatique de Boudou à quelques kilomètres de là fin février, les trois gilets jaunes concernés comparaîtront en août.
This entry was posted in Antiélectoral and tagged , , , , , . Bookmark the permalink.