Des Yvelines à la métropole de Lyon : Contre les yeux des flics, à chacun le sien !

Poissy (Yvelines) : Vive la disqueuse !

Le Parisien / mercrdi 24 avril 2019

Les caméras de vidéosurveillance, installées à Poissy dans le quartier Beauregard, dérangent. En une semaine, deux appareils ont été vandalisés place Corneille et rue du Maréchal-Lyautey. Les mats ont été sciés durant la nuit à l’aide d’une disqueuse et les caméras ont été dérobées. Une enquête a été ouverte afin de faire toute la lumière sur cette affaire. « Nous ferons tout pour identifier les auteurs, prévient Karl Olive (LR) le maire. Nous avons des images où l’on voit des individus gantés et masqués qui se préparent à commettre cet acte ».

[…] Alors que le réseau de vidéosurveillance de la localité compte 65 caméras, réparties dans les différents quartiers mais aussi dans le centre-ville, ces deux appareils avaient été installés l’an dernier. Il ne reste désormais que le pied du mat. « Le préjudice de cet acte de vandalisme est estimé à 50 000 €, insiste Karl Olive. Dès que les auteurs auront été interpellés, nous leur demanderons de payer la facture. Ce geste ne remet pas en cause notre dispositif, les mats et les caméras détruits seront remplacés dans une dizaine de jours ».

*****

Métropole de Lyon : Feu, meuleuse, échelle, à chacun le sien ! 

Lyon Mag / mardi 23 avril 2019

Il s’agissait d’attaques préméditées. Samedi d’abord, à Décines, deux poteaux portants des caméras de vidéoprotection ont été attaqués par plusieurs individus. Au pied du premier poteau, un conteneur d’ordures a été incendié, détruisant les deux caméras accrochées au pic du pylône. Peu de temps après, un autre mât a été purement et simplement scié à l’aide d’une meuleuse. En tombant, le poteau « a dégradé deux grilles d’un stade de foot » selon la préfecture du Rhône, contactée ce mardi matin.

Selon nos informations, dans la nuit de dimanche à lundi, vers 23h30, une attaque similaire a également été menée par plusieurs personnes, toujours dans la banlieue lyonnaise, mais cette fois sur la commune de Villeurbanne. Dans le quartier du Tonkin, les malfaiteurs ont utilisé une échelle afin de prendre de la hauteur et pouvoir détruire une caméra de la Ville. […]

Au niveau national, il semblerait que les actes de vandalisme explosent contre les caméras de vidéoprotection. La préfecture du Rhône évoque effectivement un « phénomène qui commence à prendre de l’ampleur ».

This entry was posted in Anti-caméras and tagged , , , , , . Bookmark the permalink.