Châtellerault (Vienne) : Des banques et un bar pris pour cible – MAJ du 12/03

La Nouvelle République / dimanche 10 mars 2019

[…] Quatre commerces ont été pris pour cibles dans la nuit de vendredi à samedi et ont été vandalisés. Les dégâts sont conséquents et impressionnants. Le préjudice se chiffre à des dizaines de milliers d’euros.
Ce sont précisément les trois banques (La Poste, le Crédit Agricole et la Caisse d’Épargne) et le bar PMU de la zone qui ont été cassés.

Toutes les vitrines, ou presque, des établissements bancaires ont été détruites. Explosées, brisées ou fissurées. Sur place, on compte des dizaines d’impacts et certaines devantures détériorées sont maculées de sang, certainement celui du ou des auteurs qui se seraient blessés en commettant leurs méfaits.
Les distributeurs automatiques de billets de ces trois banques ont également été vandalisés : les écrans d’affichage ont été frappés violemment et les claviers arrachés. Hors services, ils ont été recouverts d’une bâche pour deux d’entre eux. Les agences ont dû fermer leurs portes au public ce matin et faire venir des réparateurs en urgence pour sécuriser les lieux.
Pour le bar PMU voisin, toutes les grandes baies vitrées ont également été attaquées et portent une quinzaine d’impacts. À l’intérieur, les deux télés ont aussi été cognées. […]

*****

Mise à jour du 12 mars : Une interpellation

La Nouvelle République / mardi 12 mars 2019

Un jeune homme de 24 ans, suspecté d’être impliqué dans les faits de vandalisme survenus à Ozon, à Châtellerault, dans la nuit de vendredi à samedi, a été interpellé par la police, hier lundi, en fin de journée. Il a été placé en garde à vue. […]

Selon France Bleu, « un homme de 28 ans s’est présenté lundi au commissarirat [si, si, il est allé au « commissarirat » ! NdAtt.], il a reconnu être l’auteur des dégradations dans le quartier de la plaine d’Ozon. »

This entry was posted in Bouffe du riche and tagged , , . Bookmark the permalink.