Vendée : Des dégradations récurrentes dans les églises des deux villages

France Info / lundi 25 février 2019

La paroisse de Saint-Gilles-Croix-de-Vie en Vendée ne compte plus les actes de vandalisme sur ses deux églises, Saint-Gilles et Sainte-Croix, ainsi que dans les locaux de la paroisse. Malheureusement, c’est aussi le même constat sur la commune voisine de Saint-Hilaire-de-Riez. Depuis un an, les dégradations volontaires se succèdent, surtout en hiver, car les lieux ont moins de passage. Vitraux brisés, statues cassées ou volées, des actes qui représentent un coût important pour la mairie qui devrait prendre en charge les possibles réparations.

Des préjudices financiers certainement, mais pas seulement selon François Blanchet maire de Saint-Gilles-Croix-de-Vie : « C’est le préjudice moral qui est important, c’est-à-dire qu’on s’attaque au lieu de culte, on s’attaque à la religion,  dans un contexte un peu compliqué en France, donc effectivement le préjudice moral est beaucoup plus important que le préjudice financier ».
Malheureusement, c’est aussi le même constat sur la commune voisine de Saint-Hilaire-de-Riez. La paroisse et les deux communes ont porté plainte, le parquet des Sables-d’Olonne a ouvert une enquête, elle est confiée à la gendarmerie. En attendant, c’est porte close à l’église Sainte-Croix qui reste surveillée de près par ses paroissiens.

This entry was posted in Anticlérical and tagged , , . Bookmark the permalink.