Ambert (Puy-de-Dôme) : Nique la police (et la gendarmerie)

La Montagne / dimanche 6 janvier 2019

Au cours de la nuit de samedi 5 à dimanche 6 janvier, des tags injurieux ont été inscrits sur les murs de la gendarmerie d’Ambert. Une enquête est ouverte par la communauté de brigades (COB) pour identifier le ou les auteurs de ces dégradations.

Cette semaine, une quarantaine de pneus ont été entreposés devant Pôle Emploi.
Au cours du mois de décembre, la sous-préfecture a été badigeonnée de peinture jaune au moyen d’un extincteur. Autre dommage pour lequel une enquête est menée par la COB d’Ambert. Aucun lien n’est à ce jour établi entre ces récents actes d’incivilité.

This entry was posted in ACAB and tagged , , . Bookmark the permalink.