Fougères (Ille-et-Vilaine) : Du bon usage du silicone

Toutes les banques sabotées… et les Gilets jaunes prennent les distances

La Chronique Républicaine / samedi 8 décembre 2018

Les faits se sont déroulés cette nuit, entre vendredi 7 et samedi 8 décembre. A Fougères et Lécousse, les distributeurs automatiques de billets (DAB) de quasiment toutes les banques ont été endommagés. Les auteurs de ces actes de vandalisme ont utilisé du silicone pour obstruer l’entrée des cartes bancaires rendant les automates inutilisables. Les dispositifs 24h/24 des stations service du secteur ont également été visés et dégradés. Visiblement par les mêmes personnes car ils ont utilisé un procédé identique. Si le service 24h/24 fonctionnait à nouveau dans la matinée pour certaines stations essence, les DAB, eux, n’étaient pas réparés à midi.

Ces actes ont-ils un lien avec la grogne contre Emmanuel Macron ? Sont-ils le fait de Gilets jaunes plus virulents qui ceux qui défilaient sagement ce matin dans les rues de Fougères ? Ou de délinquants qui profitent du mouvement pour commettre leurs exactions ? Ou sont-ils tout simplement déconnectés de l’actualité ? Impossible à dire pour le moment. La police n’a pas souhaité faire de commentaires. Elle précise toutefois qu’une enquête est en cours.

Les Gilets jaunes ont réagi sur leur page Facebook :
« Les gilets jaunes de Fougères condamnent fortement ces actes non commis par les gilets jaunes. On entend déja des gens faisant l’amalgame avec nous. Nous y sommes pour rien et le condamnons »

*****

Les portes de la sous-préfecture condamnées aussi, mais deux personnes interpellées

La Chronique Républicaine / samedi 8 décembre 2018

Dans la nuit de vendredi 7 à samedi 8 décembre, des individus ont multiplié les dégradations dans Fougères. Quasiment tous les distributeurs automatiques de billets (DAB)  et les automates des stations-service de la ville ont été endommagés par du silicone.

Nous avons également appris que la sous-préfecture, avenue Mitterrand, a subi des dégradations au niveau des serrures de l’entrée principale, de l’entrée des personnels et de celle du public. L’interphone a également été vandalisé pendant la nuit. Les auteurs ont, comme pour les DAB et les stations essence, utilisé du silicone et de la colle.

Deux hommes ont été interpellés par les policiers de Fougères dans la journée de samedi 8 décembre. L’enquête ouverte par la police se poursuit.

This entry was posted in Antiélectoral, Bouffe du riche and tagged , , , , . Bookmark the permalink.