Vernon (Eure) : Pas besoins d’être nombreux pour exprimer sa rage

Le Parisien / vendredi 30 novembre 2018

La permanence de Claire O’Petit, députée LREM de l’Eure, a été vandalisée jeudi à coups de masse à Vernon (Eure) par un individu qui a réussi à prendre la fuite.
« Les faits ont eu lieu aux alentours de 18 heures. Sept impacts de masse ont été relevés sur les vitres de la permanence qui était vide », indique le commandant Joël Bachelet, chef du commissariat de Vernon. « L’individu, ganté, encagoulé et vêtu de noir a pris la fuite », a poursuivi le policier, précisant « qu’une enquête, conduite par le parquet d’Evreux, a été ouverte pour dégradation volontaire ». « Ce sont des actes inadmissibles et je porterai plainte », a réagi de son côté Claire O’Petit [celle qui avait eu des pourparler avec le Front National pour se présenter dans leur liste, celle qu’il y a un an, lors de la baisse des APL, disait aux jeunes «Si à 18, 19 ans, 20 ans, 24 ans, vous commencez à pleurer parce qu’on vous enlève cinq euros, qu’est-ce que vous allez faire de votre vie ?», tandis qu’elle a été condamnée pour des « manquements comptables » dans une agence publique qu’elle dirigeait et qui a fait faillite…; NdAtt.].

« Cela fait plusieurs jours que je suis avertie par les services de police de menaces qui pèsent sur mes deux permanences dans le département », a-t-elle ajouté, indiquant que la surveillance « avait été renforcée » autour de ses permanences et de son domicile ces derniers jours. […]

This entry was posted in Antiélectoral and tagged , , , . Bookmark the permalink.