Foix : Non aux expulsions

La Dépêche / vendredi 19 octobre 2018

Depuis quelques jours, le 38, rue des Chapeliers arbore des graffitis sur ses trois étages. Des écrits qui attirent l’œil des passants sur l’avis d’expulsion du bar associatif, également squat, le Capelium.
En février 2018, le Capeliumn, bar associatif situé au 38, rue des Chapeliers, ouvrait ses portes. Situé dans un squat, un bâtiment annoncé inoccupé, il voulait «animer les rues de Foix, au pied du château, à la tombée de la nuit.» Pourtant «la belle pierre», comme l’avançait le bar associatif à son ouverture, est désormais barrée par des graffitis. La raison : l’avis d’expulsion décidée par le tribunal, la semaine dernière. «Maison vide», «Non aux expulsions» et des écritures hostiles aux forces de l’ordre sont depuis la.

This entry was posted in ACAB, Squats and tagged , , . Bookmark the permalink.