Andorre : Avant les premiers flocons, déjà les premières dégradations ?

20 minutes / mercredi 7 novembre 2018

C’est une banale opération de maintenance, lundi, qui a permis de mettre à jour le méfait. Trois câbles de remontées mécaniques, deux télésièges et un téléski, ont été retrouvés sectionnés dans la station de Pal-Arinsal, qui fait partie du domaine skiable de Vallnord, en Andorre.

Une conférence de presse a été convoquée mardi. Elle a réuni les principaux médias de la petite principauté pyrénéenne, où le tourisme, en particulier les sports d’hiver, représente une activité économique majeure. D’où le retentissement donné à l’affaire, qualifiée de « sabotage » par Josep Marticella, le directeur de la société EMAP qui exploite la station de Pal-Arinsal.
« C’est un fait qui ne s’est jamais produit dans le pays », a-t-il souligné, selon le quotidien El Periòdic d’Andorra. Cependant, la date d’ouverture de la saison n’est pas remise en cause, assure le dirigeant. Les skieurs pourront dévaler les pistes de Vallnord dès le 1er décembre, le même jour que Grandvalira, l’autre grand domaine skiable andorran, très prisé des Espagnols et des Français.

Le montant des dégâts n’est pas encore connu. « Il est très prématuré de parler de chiffres, mais il serait beaucoup plus coûteux de ne pas pouvoir ouvrir à la date prévue », affirme Josef Marticella. Une enquête de police a été ouverte pour retrouver le ou les auteur(s) de ces actes mystérieux. Les dispositifs de sécurité (contrôle et caméras) devraient être renforcés cette saison dans la station visée.

NdAtt. : selon France Bleu,  » les saboteurs ont joué les équilibristes. Ils auraient escaladé les pylônes pour couper les câbles à l’aide d’une disqueuse.  »

Josep Martincella, directeur de Pal Arinsal. Derrière lui, et plus intéressantes, les photos des câbles coupés

This entry was posted in Antitech, Bouffe du riche, Gentrification toi-même !, International and tagged , , . Bookmark the permalink.