Clermont-Ferrand : Les fachos ferment leur repaire (mais deux antifa sont interpellés)

La Montagne / mardi 16 octobre 2018

Dans un communiqué publié ce mardi sur les réseaux sociaux, la direction nationale du Bastion social annonce « la fermeture de l’actuelle permanence de Clermont-Ferrand et de la section locale ». Pour motiver cette décision, l’organisation affiliée à l’extrême droite se dit victime « de pressions policières, administratives et juridiques » qui s’inscrivent dans un « cadre général de répression ». […]
Ouverte depuis la mi-juillet, cette antenne a été au centre d’une intense polémique. Le local a également été plusieurs fois la cible d’actes de vandalisme revendiqués par les membres d’autres organisations, ceux-ci d’extrême gauche.

La Montagne / mercredi 17 octobre 2018

La cellule antifasciste révolutionnaire d’Auvergne (Cara) annonçait, dès mardi, sur les réseaux sociaux, qu’au moins un de leur militant avait été interpellé par les services de police. Depuis, un deuxième « antifa » a également été placé en garde à vue.
Les deux hommes sont entendus par les enquêteurs de la sûreté départementale dans le cadre d’une enquête sur des dégradations et vols commis au préjudice du local du Bastion social, rue de la Treille à Clermont-Ferrand, entre fin août et début octobre. Certains de ces actes – notamment le vol de drapeaux mais aussi une intrusion nocturne – avaient été publiés sur Internet, sous forme de revendication, par des groupes de l’ultra-gauche. Pour protester contre ces arrestations, une douzaine de « soutiens » ont manifesté, ce mercredi, devant le commissariat central. […]

L’intérieur du local du Bastion social après la dernière visite

This entry was posted in Antifa and tagged , , . Bookmark the permalink.