Santiago (Chili) : Revendication d’attaque incendiaire contre un vivarium de l’université UMCE en juillet 2018

ContraMadriz / jeudi 6 septembre 2018

Nous revendiquons l’attaque incendiaire contre le vivarium de la UMCE.
Suite à cela il y a quelques points que nous tenons à clarifier :

1. Cette action a visé la destruction et neutralisation d’un bâtiment utilisé pour torturer, maltraiter et faire des expériences sur des animaux. Un lieu qui à plusieurs reprises a été visé par des groupes qui en ont extrait les animaux qui y étaient enfermés. Mais malgré ces actions le bâtiment a été de nouveau rempli d’animaux, encore et encore.
Il y a quelques semaines lorsque nous avons lu le communiqué des compagnon-ne-s qui ont sorti des souris et grenouilles de ce vivarium, nous avons compris qu’il était temps que l’action directe et le feu ferment cet endroit.

2. Nous sommes des individualités externes au mouvement étudiant. Nous ne cherchons pas à terroriser les personnes qui se mobilisent sur le campus. L’action a été planifiée en prenant toutes les mesures pour préserver la sécurité de ceux/celles qui vivent sur le campus et éviter de blesser physiquement quelqu’un.

3. Nous appelons à se positionner et remettre en question la tolérance et la complicité qui a eu lieu face à la torture d’animaux dans cette université, autant avant que pendant les mobilisations étudiantes, et le silence et la fausse critique de ceux/celles qui sont resté-e-s passifs face à l’enfermement et l’expérimentation sur des animaux, permettant qu’ils se développent sans aucun problème. Que ce soit clair que le silence et la passivité nous rendent complices de la torture !

4. Nous assumons l’action directe comme une façon active de se confronter à la domination, à la normalité passive complice de la torture, sous toutes ses formes. Nous ne pouvons pas rester apathiques face à l’exploitation animale. Nous ne voulons pas des cages plus grandes ou des conditions « plus éthiques » pour la torture, nous voulons détruire toutes les cages et toute forme d’exploitation.

Sans aucun doute demain d’autres laboratoires seront victimes de notre feu !
La volonté pour la libération animale est indéfectible !

Fléau incendiaire.

 

This entry was posted in Antitech, International, Liberté animale and tagged , , , . Bookmark the permalink.