Lesquin et Nîmes : Le désir de liberté restera toujours plus fort que leurs frontières et leurs barreaux !

Sans Attendre Demain / samedi 28 juillet 2018

Dans le centre de rétention de Lesquin, près de l’aéroport de Lille, deux sans-papiers sont parvenus à se faire la belle le 13 juillet, veille d’un week-end de fièvre nationaliste. Si un troisième a été rattrapé au pied des grillages, les deux autres courent toujours. Bonne chance à eux !

Le 17 juillet, cinq autres sans-papiers passaient quant à eux devant le tribunal de Nîmes, pour une tentative d’évasion du centre de rétention de la ville : grillages soulevés et barreaux forcés, en passant par le « jardin intérieur » accessible uniquement au personnel. Sur les 11 présents, le pouvoir en a donc renvoyé 5 au tribunal, puis condamné 4
(deux ont pris deux mois ferme, un a été relaxé, et les deux autres du sursis ou du ferme sans mandat de dépôt). Pas besoin de chercher bien loin pour comprendre leur désir de liberté, comme l’a expliqué l’un d’eux à la barre : « Je ne suis pas venu en France pour être enfermé » !

Feu aux centres de rétention et à toutes les prisons…

[Reformulé de divers articles de presse]

This entry was posted in Contre les frontières, Evasions and tagged , , , , . Bookmark the permalink.