Saint-Martin-la-Plaine (Loire) : Le wallaby se met au vert

Le Progrès / jeudi 10 mai 2018

Un wallaby s’est échappé du parc zoologique de Saint-Martin-la-Plaine le week-end dernier. Un acte de vandalisme est à l’origine de cette évasion.
Un seul animal aurait pris la fuite. Le zoo n’a pas porté plainte. « Celui ou ceux qui ont fait ça ne devaient même pas savoir qu’il y avait des kangourous », précise Romain Caillaud, le responsable animalier du parc.

L’animal, un wallaby de Bennett, le plus petit des kangourous, n’est a priori pas en danger dans la nature. Il a été signalé dès le week-end dernier par des touristes altiligériens du côté de Saint-Romain-en-Jarez.
Une famille qui faisait du VTT l’a aperçu dans les vergers et a pu le prendre en photo. Depuis, le wallaby a bougé. Vu ce jeudi matin à Larajasse (Rhône), il n’a pu être récupéré par le zoo. « Le temps d’arriver, il était parti bien sûr. Il devait me regarder de loin en rigolant », s’amuse Romain Caillaud.
L’animal ne présente pas de dangerosité particulière mais il n’est pas conseillé de l’approcher. S’il entre dans une cour, il est recommandé de la fermer. Car les employés du parc de Saint-Martin ne se déplaceront que s’il est enfermé. « Mais les gens ne doivent pas essayer de l’attraper », insiste le responsable animalier.
Précision : sauf en cas de grand stress, le wallaby ne saute pas très haut. « Même si on met plusieurs mois à l’attraper, on y arrivera », assure, confiant, Romain Caillaud. Ajoutant que jusqu’ici, il a toujours retrouvé les fuyards. « Il a envie de visiter », conclut-il.

This entry was posted in Liberté animale and tagged , , . Bookmark the permalink.