Besançon : De la casse à Planoise

L’Est Républicain / Mercredi 1er novembre 2017

[On zappe les remarques du journaflic, NdAtt.]. Ce mardi entre 20 h et 21 h selon la police, une bande d’adolescents postée sur une passerelle surplombant les rails s’est mis dans l’idée d’arroser le tramway de cailloux. Ce dernier était alors en circulation. Fort heureusement, aucun passager sortant à l’arrêt Europe-Allende, à deux pas de la fameuse passerelle, n’a été touché par les multiples projectiles.
Dans le même temps, les vitres des abribus du secteur ont volé en éclats. Face à ces nouvelles violences urbaines, guère de choix : la circulation des tramways et des bus a été déviée pour la soirée, évitant le quartier de Planoise.
Plus tard dans la nuit, c’est la vitre de la porte d’entrée de la piscine Lafayette qui a subi l’assaut de casseur, sans qu’aucune effraction ne soit constatée pour autant.


La CGT a réagi à ces faits par un communiqué ce mercredi matin. Le syndicat « dénonce ces nouvelles violences et demande que des mesures d’ampleur soient enfin prises par les pouvoirs publics pour que Planoise sorte de cette insécurité constante. Les conducteurs et les passagers n’en peuvent plus de cette violence gratuite. Les dégâts du 14 juillet dernier ne sont pas encore entièrement réparés que d’importants dégâts sont à nouveau dénombrés ».
Côté police, une enquête a été ouverte pour identifier les auteurs. Pour l’heure, aucune interpellation n’a encore eu lieu.

This entry was posted in Antitech, Bloquer les flux and tagged , , , , , . Bookmark the permalink.