Dole (Jura) : Le bleu voit bleu au feu rouge

Le Progrès / Lundi 26 septembre 2016

Un policier qui rentrait vendredi soir vers 21 heures de son travail à bicyclette a reçu un jet de gaz au visage après qu’une voiture s’est portée à sa hauteur, avenue Eisenhower. Un passager a ouvert la vitre et lui a vidé ce qui pourrait être le contenu d’un extincteur au visage, puis le conducteur a pris la fuite. Le gardien de la paix, qui a juste eu le temps de percevoir « un nuage bleu », rentrait chez lui et était en civil. A-t-il été ciblé comme fonctionnaire de police ou a-t-il été agressé gratuitement parce qu’il se trouvait là au passage du triste équipage ? Impossible de le dire à ce stade.

Choqué, le fonctionnaire, qui a procédé à des examens médicaux, a pu reprendre son travail dès le lendemain. Mais l’inquiétude demeure. Ses collègues recherchent des témoignages sur le véhicule et ses occupants pour faire avancer l’enquête.

This entry was posted in ACAB, Des mauvais moments pour les bleus and tagged , . Bookmark the permalink.