Lille : Des horodateurs degradés

20minutes / jeudi 7 janvier 2016

Dans la nuit de lundi à mardi, plusieurs horodateurs ont été dégradés dans de nombreuses rues de Lille. Le secteur touché correspond exactement aux rues où le stationnement devait devenir payant au 1er février.
Au cours de la nuit de lundi à mardi, un ou plusieurs individus ont vandalisé plusieurs dizaines d’horodateurs dans 18 rues, principalement dans le quartier du Vieux-Lille. Si certains ont « seulement » été barbouillés de peinture, d’autres ont été abîmés plus sérieusement. En effet, des rivets ont été insérés dans les fentes des lecteurs de cartes bancaires ou à l’endroit pour mettre les pièces de monnaie.
Selon Jacques Richir, l’adjoint à la maire en charge du stationnement, ce sont presque tous les nouveaux appareils, installés dans les rues qui devaient devenir payantes au 1er février, qui ont été dégradés. « La ville a porté plainte dès mercredi et nous n’aurons aucune indulgence envers les individus qui ont commis ces actes » a déclaré l’élu.
Selon la mairie, le préjudice devrait être, malgré tout, limité : « Le nettoyage de la peinture sera assuré pas les agents de la ville. Il faudra tout de même remplacer une quinzaine de lecteurs de cartes bancaires à environ 200 euros pièce », déplore Jacques Richir. En ce qui concerne le manque à gagner, il est quasiment nul : « Nous avions déjà décidé de reporter au mois de février la date de mise en service des nouveaux appareils », précise-t-il. […]

This entry was posted in Antiélectoral and tagged , , . Bookmark the permalink.